Concours orthophonie, épreuve de chant – Orthophonie Académie

But de l’épreuve du chant lors d’un concours d’orthophonie

Lors de l’entretien phono-articulaire pour le concours d’entrée en école d’orthophoniste (Besançon, Caen, Toulouse, Bordeaux ou encore Lyon), le jury demande au candidat de chanter. Cette épreuve peut sembler intimidante. Afin d’être bien préparé, Orthophonie Académie, votre allié à la préparation des concours d’orthophonie en ligne, vous explique le pourquoi du comment de cette épreuve et vous donne quelques conseils afin d’être bien préparé le jour J.

Tout d’abord, sachez qu’il ne vous ait pas demandé de chanter tel un professionnel. L’épreuve consiste à évaluer la confiance que vous avez en vous, à déceler des problèmes de déglutition ou de dysphonie, en d’autres termes pas de problème de voix chantée majeur. Cette épreuve sera dispensée devant un jury composé en général de deux personnes, un psychologue et un ORL pour l’école de Bordeaux, et deux orthophonistes pour l’école de Lyon.

Nos conseils pour réussir l’épreuve du chant

Notre premier conseil est de choisir préalablement la chanson et de s’y entrainer. Il est conseillé de choisir des chansons sur le langage ou la langue telles que les chansons d’Yves Duteil. Pensez à ne pas contracter les muscles du visage, de la bouche, des épaules afin de ne pas tirer sur les cordes vocales. Ainsi, vous vous garantissez une respiration costo-diaphragmatique qui permettra de maitriser l’expiration pour un bon soutien vocal. Lors de cette épreuve, il faut aussi faire attention aux résonateurs (larynx, pharynx, cavités buccale et nasale qui amplifient le son). Enfin, n’oubliez pas de bien articuler, de sourire et pensez aussi à soigner votre posture.

Pour finir trois lignes directives qu’il faut absolument maitriser :

  • Pas de coup de glotte : fermeture totale de la glotte puis ouverture rapide et sans voix, c’est-à-dire arrêt du souffle et de la voix (un coup de glotte crée un petit déclic pouvant être audible).
  • Pas de forçage vocal
  • Pensez à l’attitude générale : confiance en soi, sourire, mimique et regard

Laisser une réponse