Indication de l’orthophonie – Orthophonie Académie

Les champs d’intervention de l’orthophonie

L’orthophonie se définie comme étant la capacité à la prononciation normale, et par extension, l’orthophonie désigne la prise en charge paramédicale de certains problèmes chez l’enfant ou l’adulte.

Troubles relevant de l’orthophonie

Il existe différents troubles qui relèvent de l’orthophonie et qui surviennent à des âges différents. L’enfant et l’adulte peuvent être touchés.

  • Troubles de la parole : les troubles de la parole se définissent comme la difficulté à produire des sons correctement ou avec facilité lors d’un discours. L’exemple type de ce cas de figure est le bégaiement qui est une forme de disfluidité.
  • Les troubles du langage se produisent quand une personne présente un problème du langage réceptif se traduisant par des difficultés à comprendre les autres, ou quand le problème est au niveau du langage expressif qui consiste à partager des pensées, des idées et des sentiments. Les troubles du langage peuvent toucher soit la parole, soit l’écriture. Ils peuvent impliquer la forme (phonologie, morphologie, syntaxe) ou le contenu (sémantique).
  • Les troubles de la communication sociale se produisent lorsqu’une personne a des problèmes avec l’utilisation sociale de la communication qu’elle soit verbale et non verbale. Les personnes pouvant développer ce type de troubles sont les personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme et les individus ayant des lésions cérébrales traumatiques.
  • Les troubles des fonctions cognitives et de la communication comprennent les problèmes d’organisation de la pensée, d’attention, de mémoire, de planification et / ou la résolution de problème. Ces troubles se produisent généralement à la suite d’un accident vasculaire cérébral, d’une lésion cérébrale traumatique ou dans les cas de démence, en cas de maladie d’Alzheimer…. Ces troubles peuvent aussi être congénitaux.
  • Les troubles de la déglutition (dysphagie) concernent les personnes ayant des difficultés à avaler suite à une maladie, à la chirurgie ou à un AVC.

Retrouvez plus d’infos sur le site de la société française d’orthophonie

Laisser une réponse