Comment réussir les mathématiques au Concours Orthophonie ?

Les épreuves de logique mathématique sont présentes dans plus de la moitié des Concours Orthophonie et font souvent la différence entre les candidats. En introduisant des épreuves de mathématique au Concours Orthophonie, les examinateurs testent la cohérence et le sens logique des candidats. Il n’est pas forcément question ici de discriminer les étudiants ayant fait une filière « S » au lycée, le programme est en général de niveau seconde, voire troisième.

Les épreuves de logique et de mathématique Concours Orthophonie sont souvent redoutées et peu travaillées en comparaison de la linguistique et peuvent vous permettre de creuser l’écart. Il faut garder en tête que dans certaines villes, le QCM de logique rapporte le même nombre de points que le QCM de linguistique.

Le pack préparation aux tests psychotechniques du Concours Orthophonie proposé par notre professeur de mathématiques, le professeur Casse-tête, pour Orthophonie Académie est adapté aux étudiants qui cherchent à améliorer rapidement leur score dans les épreuves de logique et tests psychotechniques.

Les villes qui proposent des tests psychotechniques parmi les épreuves d’admissibilité ou d’admision sont Paris, Nantes, Limoges, Marseille, Montpellier, Amiens, Bordeaux, Lyon, Nancy, Rouen, Toulouse, Clermont-Ferrand

A quels types de tests doit-on se préparer ? 

Différents types d’épreuves qui se cachent derrière des appelations comme « tests psychotechniques », « logique » ou « mathématique ». En réalité, il existe un nombre assez restreint d’exercices qui correspondent à des réflexes mentaux à acquérir pour progresser rapidement dans cette matière.

Le Professeur Casse-tête, classe les exercices en deux catégories :  » Certains exercices demandent certaines connaissances mathématiques, par exemple, sur les fractions, les puissances, les racines, les fonctions, les proportionnalités, les pourcentages, les problèmes de vitesse et débits… dans ces chapitres, les cours que je prépare rapellent les bases et insistent sur les pièges classiques des concours. Le second type d’exercice concerne la logique pure, cela peut être les suites logiques, le fameux langage imaginaire de Nantes, les problèmes qui nécessitent une mise en équation… dans ces cas, l’enjeu est uniquement la mise en place d’une méthodologie qui devient réflexe avec l’entraînement. »

 

 

L’entraînement est la clé d’une épreuve de tests psychotechniques réussie 

1. Travailler sur les annales permet de limiter le nombre d’épreuves travaillées

Pour se rassurer quant à la préparation de cette matière pour le concours, il faut d’abord bien noter que la redondance des questions de logique est très élevée d’une année sur l’autre. Il est donc essentiel de repérer le type de questions proposées dans la ville de votre coeur, en parcourant les annales des années précédentes.

2. Comprendre les méthodes de résolution fait gagner du temps et des points ! 

A quoi bon faire des tonnes d’exercices si l’on ne comprend pas la démarche à entreprendre pour arriver au résultat ? Toute préparation aux tests de mathématique Concours Orthophonie doit intégrer des cours ciblés et pertinents sur le type de test que vous souhaitez réussir. En effet, un cours spécialisé sur une épreuve vous permettra d’obtenir des astuces, des moyens d’élimination de certains résultats ou encore de vérification rapide de votre réponse.

mathématique concours orthophonie. détail de la méthologie pour réussir les tests psychotechniques concours orthophonie

Professeur Casse-tête, explique : « Je prépare un cours, ou plutôt une méthodologie, dédié à chaque type de test en gardant en tête que l’étudiant ne veut pas passer le bac S à la fin de l’année mais bien un concours dans lequel il faut parfois être extrêmement rapide. La technique à adopter, les étapes du raisonnement et les moyens de gagner du temps sont tout aussi importants que le résultat lui même. Les types de tests proposés dans les différents concours sont tellement différents que j’ai élaboré une dizaine de cours qui peuvent être travaillés sur plusieurs mois (à raison d’un cours toutes les deux semaines) ou bien en condensé sur une période plus courte. Enfin, je recommande très fortement de bien travailler la méthodologie avant de se lancer dans les exercices pour ne pas se décourager.   »

 

 

 

Laisser une réponse