Après des mois d’incertitude, les modalités d’entrée en école d’orthophonie se précisent. Faisons un point sur les informations dont nous disposons aujourd’hui… 

1/ Les 21 centres de formation sont désormais répartis en 7 regroupements

Pour chaque regroupement, une centralisation des modalités d’admissibilité est annoncée. En clair, il y a aura un « concours » par regroupement ou bien un examen du dossier Parcoursup. Par contre, chaque centre conserve ses épreuves orales d’admission. 

Il y a fort à parier que des épreuves de français seront conservées durant la phase des admissions. Ces épreuves (dictées, expressions écrites…) sont incluses depuis des années à la phase d’admission pour certaines villes. Nous n’avons aucune raison de penser qu’elles seront supprimées alors même que les centres auront un besoin accru d’évaluation des compétences de leurs candidats.

 

2/ L’admissibilité par « concours » ou examen du dossier en fonction du regroupement choisi

D’après les informations recueillies, l’admissibilité sera décidée après examen du dossier communiqué via Parcoursup pour 5 regroupements. Pour les 2 autres regroupements, le « concours », c’est-à-dire les épreuves écrites, sera maintenu.

Dans tous les cas, les épreuves orales d’admission seront déterminantes pour l’entrée en école !

Je souhaite être contacté par un professeur expert

8 + 9 =

3/ Pas d’inscription directement auprès des centres de formation de chaque ville ! Tous les vœux doivent être réalisés via Parcoursup.

Que la modalité choisie soit l’examen du dossier ou bien le « concours », toutes les inscriptions sont centralisées sur la plateforme Parcoursup. Les inscriptions débuteront le 22 janvier et se termineront le 12 mars.

4/ Le numerus clausus ne va pas augmenter cette année.

A la rentrée 2019 – 2020, 905 places ont été réparties sur 21 centres en France… pour plus de 10 000 candidats.

Ne nous leurrons pas, l’évolution des modalités ne change pas un problème fondamental : un nombre de places extrêmement faible comparé au nombre de candidats.  Comme chaque année, l’admission en école d’orthophonie sera donc très sélective. Il est absolument indispensable de s’y préparer dès maintenant.

(La carte est issue d’une publication du Collège Des Centres De Formation Universitaire En Orthophonie)

5/ Le calendrier de la réforme.

20 décembre : mise en ligne d’un site d’information de Parcoursup 2020… a priori, les informations précises par regroupement seront dévoilées.

22 janvier – 12 mars : création du dossier candidat sur Parcoursup, choix des regroupements, mise en forme de son dossier (compétences, motivations…).

Avril – Juin : résultat des admissibilités. Les concours pour 2 des regroupements seront dans cette période. Les épreuves orales pour tous les centres pourraient se dérouler entre mai et juin.

Ouverture des candidatures sur Parcoursup

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Trois conseils pour réussir son entrée en école d’orthophonie

La modalité « examen du dossier + oral d’admission » se prépare aussi ! 

La mise en avant de ses compétences et de ses motivations sera un point important pour l’admissibilité. Il faut la travailler en amont. L’accompagnement et la relecture par un jury de professionnels apportera des éléments déterminants pour la suite.

La certification du niveau de français sera un plus pour se démarquer des autres candidats.

 

Se préparer dès maintenant sur le français et le raisonnement logique a minima !

La fin progressive du concours ne signifie absolument pas que les étudiants ne seront plus évalués sur des compétences jugées fondamentales dans la formation d’un orthophoniste. Ainsi, il est fort probable que le niveau de français sera évalué dans le cadre des épreuves d’admission. Il en est de même pour les tests psychotechniques. Des packs d’exercices types par regroupement sont préparés par notre équipe pédagogique sur la plateforme Orthophonie Académie.

S’entraîner pour l’oral qui prend une place centrale dans l’évaluation des candidats.

Lors de l’entretien oral, le jury d’admission évaluera les candidats au travers de leurs compétences à devenir un bon futur professionnel. Seront évaluées les capacités linguistiques, de communication, de logique, de connaissances générales, les capacités d’analyse et de synthèse, les motivations ainsi que l’aisance verbale, la créativité et la spontanéité.

Nous vous tiendrons informés dès que vous nous aurons de nouveaux éléments. En attendant, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions, des remarques utiles et/ou besoin de conseils dans votre orientation…

Malgré l’actuelle indécision quant aux modalités de recrutement, nous partageons votre objectif et mettons tout en œuvre pour vous aider à le réaliser : devenir orthophoniste et exercer le métier de vos rêves.