Top 5 des infos à faire paraître dans son projet de formation motivé

par | 2 février 2021 | Parcoursup

Le projet de formation motivé est l’équivalent d’une lettre de motivation adressée à tous les regroupements demandés. Sa rédaction est obligatoire et doit être jointe dans votre dossier Parcoursup avant le 8 avril 2021 à 23 h 59. Il vous permet d’expliquer en quelques lignes (1500 caractères maximum) ce qui vous stimule, vous enthousiasme et vous anime dans la formation choisie par rapport à votre projet professionnel. Du fait de son format très court, c’est sans doute la partie la plus importante, mais aussi la plus complexe à écrire. Vous devez en effet réussir à résoudre une équation à trois inconnues : moi + vous = nous ! Orthophonie Académie vous livre quelques astuces sur les informations à faire paraître.

1. Se présenter

Tout d’abord, le projet de formation motivé doit expliquer qui vous êtes : votre parcours, votre formation actuelle et les options choisies, vos précédentes expériences et vos qualités (autonomie, relationnel, créativité, responsabilité, travail en équipe, rigueur…). L’objectif est de relier ces informations sur votre personnalité avec la formation visée et les besoins inhérents pour réussir dans ce domaine.

Attention : il ne s’agit pas de retracer tout votre cursus (le nombre de caractères requis ne le permet pas), mais plutôt de mettre en lumière quelques éléments pertinents (options, filière, orientation professionnelle). Soyez fier(e) de vous et optimiste ! Valorisez les compétences que vous avez développées dans le cadre de votre parcours scolaire et professionnel, vos savoir-faire et vos traits de caractère en relation avec le métier, mais veillez à rester concis(e). Cette première phase doit vous servir à introduire la partie « explication » qui va suivre.

 

2. Le déclic : pourquoi ce choix de formation ?

Ici, vous devez parler du déclic qui vous a donné envie de devenir orthophoniste. Pourquoi ce domaine et pas un autre ? Pourquoi ce type de formation ? Pourquoi cet établissement en particulier ? Vous devez faire comprendre au jury que vous ne postulez pas par hasard. Vous devez faire le lien entre votre parcours et le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez travailler. C’est en puisant dans vos expériences personnelles que vous parviendrez à rester crédible.

Surtout, n’oubliez pas d’illustrer vos réponses en décrivant des situations que vous avez vécues et aiguisez votre esprit critique. Il est important de ne pas faire de généralités et de rester dans le concret. Le meilleur conseil que l’on puisse vous donner, c’est d’être vrai(e), honnête et sincère !

 

3. La mise en action

Cette partie doit vous permettre de décrire les démarches et les actions effectuées pour conforter votre choix d’orientation. Vous pouvez par exemple évoquer vos expériences avec des professionnels et/ou avec des patients. N’hésitez pas à élargir votre argumentaire en citant des lectures, des films ou encore des visites que vous avez faites, mais aussi des forums ou des blogs que vous avez consultés. Vous pouvez également ébaucher un projet à plus long terme (exemple : un type de rééducation qui vous attire particulièrement). Quoi qu’il en soit, ne cherchez pas à faire compliqué. Montrez simplement que vous êtes investi(e) dans votre parcours d’orientation.

De même, vous pouvez ici démontrer au jury que vous avez conscience de ce qui vous attend et que vous avez réfléchi à ces questions d’un point de vue logistique. En effet, mener des études longues (le Certificat de Capacité d’Orthophoniste s’obtient en 5 ans en France), souvent loin de chez soi, demande une organisation et si vous pouvez démonter que vous y êtes préparé(e), cela peut être un plus ! Si vous êtes en reconversion, il peut être judicieux d’évoquer les démarches réalisées pour la reprise d’études.

 

4. Faire le lien avec les études

Tout au long du projet de formation motivé, le cursus choisi doit rester votre fil conducteur. Aussi, chaque élément que vous évoquez a vocation à être rattaché à la nature des études souhaitées. Vous devez montrer aux recruteurs que vous connaissez la formation à laquelle vous candidatez, que vous désirez ardemment l’intégrer et que vous savez précisément pourquoi.
Pensez donc à faire un focus sur les caractéristiques de la formation. Pour rappel, les trois grands pôles de la formation sont les sciences humaines, les sciences biomédicales et la pratique de l’orthophonie. L’axe scientifique est donc très important.

Si vous avez déjà un parcours scientifique, pensez à le mettre en lumière et à le valoriser en lien avec les études. En revanche, si votre background est plutôt littéraire, vous devez réussir à éclairer le jury sur les actions mises en place pour combler vos éventuelles lacunes scientifiques (vous pouvez par exemple expliquer que vous avez suivi une mise à niveau ou que vous vous êtes inscrit(e) à une prépa pour entrer en école d’orthophonie).

 

5. Valoriser son intérêt pour les métiers du soin

Souvent, vous avez tendance à mettre en avant votre intérêt pour les sciences du langage. Mais il ne faut pas oublier que devenir orthophoniste, c’est avant tout s’engager dans un métier de soin. Vous allez être amené(e) établir des diagnostics et des prescriptions en lien avec la pathologie de vos patients. Vous devez donc être en mesure de valoriser votre attrait pour le secteur de la santé. Ici, vous pouvez par exemple expliquer que l’aspect professionnalisant de la formation avec les nombreuses périodes de stages vous plait tout particulièrement, car le contact avec la patientèle est un élément capital pour vous. Ce n’est pas pour rien que les métiers du soin suscitent de nombreuses vocations et vous devez savoir vous positionner à ce sujet.

Quelques conseils supplémentaires en vrac

👩‍🏫 Même si le format est court, votre projet de formation motivé doit être construit comme un argumentaire, avec une logique et des paragraphes qui expriment chacun une idée. Les éléments cités ci-dessus peuvent vous servir de trame. Quoi qu’il en soit, essayez d’accrocher vos lecteurs dès les premières lignes. On ne vous demande pas d’être consensuel(le), mais au contraire de dévoiler votre personnalité et ce qui fait votre force sans vous éparpiller.

🧐 Menez des recherches en profondeur sur le métier d’orthophoniste. Multipliez les expériences et les sources d’information. La rédaction du projet de formation motivé est une des dernières étapes du parcours. Pour la réaliser correctement, vous devez faire des recherches à la fois sur vous-même (introspection visant à mieux vous connaître), mais aussi sur les options qui s’offrent à vous et vos choix d’orientation. Si vous accordez suffisamment de temps à cette étude, il vous sera beaucoup plus simple de rédiger votre projet de formation motivé et de convaincre le jury du bienfondé de votre candidature.

✍️ Relisez-vous et utilisez un niveau de langue adapté. Si le fond de votre projet de formation motivé est très important, sa forme l’est tout autant. Les fautes d’orthographe et de syntaxe sont rédhibitoires ! Plus le soin que vous apporterez à la forme de votre rédaction sera important, plus votre candidature paraîtra sérieuse. N’hésitez pas à demander l’aide de vos proches, à la fois sur le fond et sur la forme. Il serait dommage qu’on ne vous lise pas jusqu’au bout sous prétexte que votre première phrase comporte trois fautes ou parce que vous ne mettez pas de majuscules en début de phrase.

 

Envie de vous faire accompagner ?

Toute l’équipe pédagogique se tient à votre disposition pour répondre à vos questions. N’hésitez pas à nous écrire et à nous suivre sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram afin de ne pas manquer nos prochains Lives sur le sujet ou à cliquer sur les deux formules d’accompagnement ci-dessous.

Partagez cet article :

Émilie Ipotesi

Émilie Ipotesi

Emilie est la responsable pédagogique de la formation. Docteur dans le domaine scientifique, elle possède 15 ans d’expérience dans le secteur de la formation médicale et paramédicale.Emilie est responsable de la création des programmes de formation et de l’encadrement pédagogique des apprenants.